Tag Archives: London

Voyage au centre de la terre

Crossrail : le projet pharaonique de Londres    

Crossrail-London-10

Le plus grand projet ferroviaire d’Europe est sur les rails. Mise en service prévue en 2018. Long de 120 km au total, Crossrail reliera l’aéroport d’Heathrow (Ouest) aux Docklands (Est). En 3 ans, 42 km de tunnels viennent d’être réalisés. La principale difficulté a été de faire slalomer le nouveau tracé entre les voies de métro actuelles, les égouts, les réseaux et les fondations des bâtiments, jusqu’à 40 m sous terre. Parallèlement, 10 nouvelles stations de métro sont en cours de construction. Coût de l’investissement : 20 milliards d’euros. D’énormes machines dotées d’un bouclier de 7,08 m de diamètre ont foré jour et nuit pour creuser jusqu’à 72 m par jour. Les trains, au nombre de 24 par heure, transporteront 1 500 personnes par rame soit deux fois plus que la capacité actuelle (200 millions de voyageurs par an).

Crossrail affiche sa couleur : green !

  • Les matériaux excavés sont réutilisés pour créer une réserve naturelle sur le littoral d’Essex. L’argile, la craie, le sable et le gravier sont transférés par bateau vers l’Île de Wallasea, que la RSPB (Société Royale pour la Protection des Oiseaux) réceptionne afin d’aménager la plus grande réserve naturelle artificielle d’Europe (1 500 hectares).
  • Une fois le chemin de fer opérationnel, on parle d’une économie annuelle de l’ordre de 200.000 tonnes de CO2, en grande partie en raison de la suppression de nombreux trajets en voiture et le remplacement des trains diesel sur le réseau existant.
  • Le matériel roulant sera quant à lui doté d’un freinage par récupération pour renvoyer de l’énergie au réseau électrique et de systèmes novateurs pour guider le conducteur à utiliser des techniques économes en énergie.

SKY POOL

Swimming in the rain…   

Sky Pool London

 

Non, ceci n’est pas un récupérateur d’eau de pluie ou un nouveau prototype de château d’eau. C’est un projet un peu moins « green » qui divise les londoniens. Certains se voient déjà nager en plein bonheur, pendant que d’autres affirment nager en plein délire. La piscine suspendue qui devrait voir le jour dans quelques mois dans le quartier de Nine Elms, près de Battersea au sud de Londres, n’a pas fini de faire parler. Le bassin totalement transparent de 25 m de long, doté d’une paroi en verre de plus de 20 cm d’épaisseur, sera accroché à 35 m du sol et fera la liaison entre deux immeubles. L’accès à la piscine sera réservé aux résidents qui auront le privilège de littéralement flotter dans les airs.

 

Crédit photo @BALLYMORE GROUP

 

 

Culture Pub

The Salusbury : our new headquarter

Salusbury1

Nous aimons le côté pub, mais aussi le côté dining room. Nous aimons l’équipe européenne qui est aux commandes et la déco très boisée qui n’influe pas heureusement sur les vins, majoritairement italiens. Testé et approuvé (à plusieurs reprises), c’est le nouveau quartier général de la Greenfamily. Aussi vous pouvez y aller les yeux fermés, mais pas trop longtemps tout de même car le lieu est vraiment sympa. Facile à trouver, The Salusbury trône au centre de la rue principale de Queen’s Park. Le fish and chips est absolument divin, comme les asperges craquantes (en saison) et que dire de l’assiette de fromages, un pur bonheur, parole de frenchy. Pour en avoir le cœur net : www.thesalusbury.co.uk

Merci à David Pompey pour les photos !

Salusbury4

Salusbury2

Salusbury5

Salusbury3

 

Vélo, boulot, dodo…

Bientôt des deux roues dans le métro londonien

Vélo-Métro-Londres

Green idea. Le projet « London Underline » vient de remporter le prix du meilleur concept aux London Planning Awards. Avec environ 10 millions d’habitants dont plus de la moitié convergent vers le centre ville chaque jour, un cabinet d’architecture et de design a certainement trouvé la solution pour diluer le trafic et connecter certains quartiers de la ville entre eux. Il s’agit de transformer d’anciens tunnels du métro londonien aujourd’hui inutilisés, en pistes cyclables et trottoirs. La proposition ne s’arrête pas là, puisque la route serait dotée d’un revêtement cinétique, un matériau qui produit de l’électricité grâce à la friction. Vivement demain !

LONDRES EN CHIFFRES

• 3 000 habitants de plus chaque semaine

• 2 millions d’habitants en plus d’ici 15 ans

• 400 % de cyclistes en plus annoncés dans l’agglomération

• 19 millions de visiteurs en 2014
N°1 des destinations touristiques dans le monde

Vélo2-London

Crédit photo @gensler

>>> Tous les articles sur http://greenfamily.fr

Steppe by steppe !

Bientôt une autoroute Londres – New York ?

Autoroute-Londres-New York

Une idée russe pour le moins ambitieuse vient d’être rendue public et ne manquera pas de faire parler c’est sûr. Un projet pas très green mais une sacrée aubaine pour BlaBlaCar ! Il faudra en traverser des villes, des steppes arides et désertes pour relier Londres à New York au volant de sa voiture. Plus de 20 000 km au total a estimé CNN qui prédit aussi 160 heures de route, soit plus de six jours.

Vladimir Yakunin, le président des chemins de fer russes, est bien décidé à créer cette autoroute sibérienne qui traverserait toute la Russie, l’Alaska, le Canada puis les Etats-Unis. L’homme, proche de Vladimir Poutine, doit désormais trouver les milliards de dollars pour financer « the longest highway in the world » mais promet que les retombées économiques rentabiliseraient rapidement le projet.

Sibérie

Le tracé longerait le mythique transsibérien pour être au plus proche des routes déjà existantes. En revanche, il n’est pas précisé la façon dont les véhicules traverseraient le détroit de Béring et ses 92 km de mer.

Greenfamily – License by @Trans Siberian Boccaccio1 via Flickr

 

 

Voir tous les autres articles sur http://greenfamily.fr/

30 millions d’amis !

Londres inaugure des voies pour canards

Canard-Road-London2

A Londres, fini les prises de bec entre canards, cyclistes et piétons. Chacun possède désormais son espace protégé. Sur plusieurs centaines de mètres, principalement le long des canaux ou de la Tamise, les cols blancs de la City peuvent croiser les colverts de Camden ou de Little Venice. Chose assez surprenante, les palmipèdes semblent déjà avoir totalement adopté le concept. Personne ne pourra dire que cette idée, un peu saugrenue au départ, ne casse pas trois pattes à un canard…

Canard-Road-London3

Canard-Road-London1

Et pour finir, une autre greenfamily !

Canards-Duck-Londres

 >>> Tous les articles sur http://greenfamily.fr

La Tour Eiffel de Londres

THE WATKIN’S TOWER

Watkin's Tower Winner

Non, vous ne rêvez pas ! Londres pourrait aussi avoir aujourd’hui sa grande tour d’acier. Remontons dans le temps… Lors de son inauguration à l’Exposition universelle de 1889, la Tour Eiffel connut un succès immédiat auprès du grand public. Un triomphe qui donna des idées à nos voisins et « rivaux » anglais désireux d’aller encore plus haut. En 1890, ils décidèrent de lancer un grand concours pour construire lors propre Tour Eiffel avec comme slogan : « Anything Paris can do, London can do bigger ! »

Objectif : dépasser la Tour Eiffel, à l’époque la plus haute du monde (300 m, sans drapeau ni antenne, mesure de 1889). Sous l’impulsion d’un membre du parlement britannique, Sir Edward Watkin, président de la Metropolitan Railway, 68 dessins furent réceptionnés. Pour la petite histoire, Gustave Eiffel refusa de concourir pour ne pas trahir sa patrie et demeurer « un bon français » aux yeux de ses compatriotes.

Vous le verrez, certaines propositions plagient allègrement la tour parisienne. Collector, le catalogue complet accessible ici : http://publicdomainreview.org/collections/catalogue-of-the-68-competitive-designs-for-the-great-tower-for-london-1890/

Finalement, le projet retenu, une tour au design assez simple de 358 m de haut, offrait la particularité de coûter moins cher que d’autres études et de comprendre aussi en son sein, comme la Tour Eiffel, des restaurants et autres attractions. En 1891, les travaux débutèrent. Cinq ans plus tard, la tour atteignait péniblement son premier étage, à savoir approximativement 47 m.

Watkin’s Tower Etage1

Elle fut néanmoins ouverte au public. Mais deux problèmes majeurs apparurent : les fondations de la Tour ne s’avéraient pas assez stables et les fonds venaient cruellement à manquer. En 1899, la Metropolitan Tower Construction Company se déclara en faillite. Faute d’argent, les travaux s’arrêtèrent. Décédé au tout début du 20ème siècle, Watkin ne verra jamais sa destruction effectuée an 1907 à grands coups de dynamite. Aujourd’hui s’élève à sa place le célèbre stade de Wembley.

>>> Tous les articles sur http://greenfamily.fr

 

GREEN BRIDGE

74 architectes sur le pont !

Wandsworth project

La Tamise sera bientôt traversée par un nouveau pont. Depuis quelques mois, la mairie de Londres a lancé une compétition internationale pour la conception d’un ouvrage situé dans la banlieue ouest de la ville pour relier les quartiers de Nine Elms et Pimlico.

Organisé par le conseil de Wandsworth, l’appel à projets a connu un franc succès puisque 74 architectes ont déposé leur projet, tous plus spectaculaires et futuristes les uns que les autres. Le projet final sera dévoilé le 24 juillet 2015.

Une enveloppe de 55 millions a été votée pour la realisation des travaux. Le pont accueillera des piétons et des cyclistes et permettra de soutenir le développement du district de Wandsworth, dans lequel de nombreux logements sont en cours de construction.

 

Crédit photos : nepbridgecompetition.co.uk ©

BEHIND THE WHEEL

TRES GREEN LE LONDON EYE !

London Eye green

Voilà l’une des plus grandes attractions touristiques du Royaume-Uni, érigée sur les bords de la Tamise pour les festivités de l’an 2000. Des millions de visiteurs montent chaque année à bord de cette grande roue qui culmine à 135 m de hauteur. 30 minutes de bonheur avec vue imprenable sur Londres. 1 700 tonnes d’acier ont été utilisées pour la structure et plus de 3 000 tonnes de béton pour les fondations. Les nacelles d’aspect futuriste, pouvant accueillir jusqu’à 25 passagers, ont été construites et acheminées depuis la France en train, via le tunnel sous la Manche.

London Eye by sun